Paul BEYNET

pianiste

Explorant des univers musicaux variés depuis de nombreuses années, Paul Beynet prend part à des projets innovants parallèlement à sa carrière de concertiste.

La créativité, l’improvisation et la confrontation à divers styles lui étant moteurs, il cofonde en 2014 le trio Ayònis aux côtés du ténor Enguerrand de Hys et de la clarinettiste Elodie Roudet, qui explore via des transcriptions un répertoire allant du baroque à la chanson française.  

Il enregistre en 2016 l’album Pentagramme avec le jazzman Edouard Ferlet autour de compositions et improvisations de pièces romantiques russes. 

Il rejoint en 2019 Le Rapt Invisible, collectif placé sous la direction artistique de Romain Dayez, mêlant chant grégorien et musique électronique.

Par ailleurs sensible au dialogue intime de la voix et du piano, il forme depuis 2015 un duo avec la mezzo-soprano Maria Mirante. En parallèle des récitals qu’il donne régulièrement en France et à l’étranger, le duo enregistre l'album Traversées autour de l’œuvre de Christophe Loiseleur des Longchamps et crée le spectacle Le Pianiste qui m’aimait.

Aimant le lien magique qui unit le piano soliste à l'orchestre, il est invité à jouer le concerto en mi mineur de Chopin (en 2011 lors du concert d'ouverture de la Foire du Livre de Brive-la-Gaillarde, en 2017 à la Chapelle Corneille de Rouen) , le concerto K.414 de Mozart (en 2019 dans le cadre du festival Mozart Maximum à la Seine Musicale), le concerto n°3 de Beethoven (en 2020 au Cercle National des Armées en partenariat avec la Maison Illuminée) ainsi que le concerto n°2 de Rachmaninov (en 2021 au Grand Angle de Voiron en partenariat avec l'Orchestre  du Voironnais).

Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en piano, musique de chambre et accompagnement vocal, Paul Beynet se produit sur des scènes telles que la Cité de la Musique, l’Opéra de Lille, l’Opéra-Théâtre de Limoges, l’Auditorium du Musée d’Orsay, l'Auditorium du Petit Palais, le Théâtre du Beauvaisis, la Scène Nationale de Quimper, le Jersey Arts Centre (Royaume-Uni), la Scène Nationale de la Guadeloupe, la Ferme du Biéreau (Belgique), le Théâtre de Brive-la-Gaillarde, le Théâtre Le Ranelagh, La Seine Musicale, la Karlshalle (Allemagne), l’Opéra de Reims, l'Opéra de Rouen, l'Abbaye de la Cambre (Bruxelles), le Théâtre Molière de Sète, le Palazzetto Bru Zane (Italie), mais aussi le Théâtre Impérial de Compiègne où il est artiste en résidence.

Il est l'invité de nombreux festivals en France comme à l'étranger tels que Les Musicales de Normandie, le Festival 1001 Notes, le Festival Reynaldo Hahn (Italie), le Fränkischer Sommer (Allemagne), le Festival Passe ton bach, le Festival de Rocamadour, le Festival en Voix!, le Festival Cello Fan, Les Journées Ravel de Montfort-L'Amaury, le Festival Voi(x)là l'Eté, le Festival Vibrations, le Festival Mozart Maximum, le Festival Symphonie sur l'herbe, le Festival Musiq3 (Belgique), la Hugo Wolf Academie von Stuttgart (Allemagne), etc.

Son intérêt pour l’art lyrique et la pédagogie le conduit au CRR de Boulogne-Billancourt où il occupe la place de pianiste au sein de la classe de chant d’Anne Constantin.​

Paul Beynet est artiste en résidence

au Théâtre Impérial de Compiègne

© 2020  |  Site officiel — Paul Beynet